Notre histoire

Pour l'intégration des migrants asiatiques

En 2012, La Fédération des Associations pour l’Intégration des Migrants Asiatiques (ASIEMUT) a été créée pour regrouper les associations émanant des actions de l’ASLC, mutualiser les efforts et les moyens et assurer la cohésion des actions d’intégration menées vers ces populations.

La naissance d'ASLC : plus de 20 ans au service des migrants asiatiques

La problématique de l’intégration des populations sinophones présentes sur le territoire de la région Ile de France en particulier par l’apprentissage de la langue française constitue l’objectif principal de l’activité de l’ASLC depuis 20 ans.

Cette connaissance des réalités de l’immigration chinoise en France, des besoins en matière d’intégration ainsi que d’apprentissage linguistique s’est construite au travers des différentes activités de l’association :

– la domiciliation administrative, service courrier et assistance administrative  des migrants d’origine asiatique

– la mise en place d’actions linguistiques d’apprentissage du français de tous niveaux pour adultes dans ses deux centres linguistiques de Paris (quartiers République et Stalingrad)

– la mise en place de projets innovants centrés sur les problématiques d’intégration de ces populations en France. L’ASLC a ainsi porté le projets EQUAL/FSE « Chinois d’Europe et Intégration » (2003-2005) et piloté l’action « Longue Marche » (2004-2007).

L'approfondissement de nos actions d'intégration

ASLC a, dès sa création, cherché à se doter d’un outil de communication spécifique pour s’adresser à son public. Depuis 1996, l’association ASIANCES communique vers :

  • vers le public sinophone, notamment primo-arrivant et/ou installé sur le territoire depuis de nombreuses années.

ASIANCES propose des outils d’information et de communication formalisés en chinois et en français pour informer ce public sur la France, sa culture, le système d’éducation etc.
Par exemple :
– édition d’un guide scolaire
– création et animation d’émissions de radio « Radio Wenzhou »
– édition d’un magazine « Le Gong »
– animation d’une web-radio (legong.fr)
– la création d’une Web TV « Cap33 » (www.cap33.com)

  • vers le public francophone

ASIANCES s’est consacré à la création et la diffusion d’outils audio-visuels centrés sur le thème de lutte contre les inégalités et les discriminations permettant une mise en lumière sur la population chinoise en France et un éclairage sur divers aspects de son intégration et de son l’insertion professionnelle. L’association a ainsi produit et diffusé :
– le
documentaire «7 femmes chinoises » développé dans le cadre d’un projet européen
le documentaire « Histoires de femmes Anne et Liu » également développé dans le cadre d’un projet européen
– le documentaire « Les chinois de Paris I » pour la TV5
– le documentaire « Les sentiers chinois de la réussite » pour la TV5

Par ailleurs, nos actions d’intégration se sont rapidemment élargies à d’autres sphères :

  •  L’accompagnement dans la scolarité, avec la création en 2005 du Club du Bambou Savant (ou CLUB’s), association qui propose des actions d’accompagnement à la scolarité pour des jeunes collégiens et élèves de primaire issus de la communauté asiatique mais sans exclusivité, en difficulté avec la langue française

  • La petite enfance, avec la fondation en 2011 de l’association AFAPE,  qui vise à  favoriser l’intégration de des jeunes enfants des familles et des personnels d’origine asiatiques et propose une nouvelle approche inédite de la garde d’enfant en ce sens basée sur la mise en présence de deux cultures dès le plus jeune âge.

Deux crèches ont été ouvertes et sont gérées aujourd’hui par l’association
Une crèche franco-chinoise ouverte en 2005 située dans le quartier République
– Une crèche franco-asiatique ouverte en 2011 située dans le quartier Stalingrad

La multiplication de nos leviers d'action

 

Nous avons par la suite continué à développé nos moyens d’action dans l’objectif de proposer une offre de services toujours plus large et cohérente pour l’intégration des migrants.

  • L’association ACTE a été mise en place en 2012 pour favoriser l’accès aux certifications et diplômes de langue française aux étrangers.

Reprenant une activité déjà démarrée par ASLC, ACTE est aujourd’hui conventionnée par le CIEP pour la passation des DILF, TCF Tout Public, Québec, Accès à la Nationalité Française et Carte de Résident et est partenaire de l’INSTEP Île-de-France Léo Lagrange pour la passation du DELF.

  • Pour faire face à la demande de parents chinois et français désireux que leur enfant maîtrise cette langue, l’association TONGJI a été créée en 2014 pour proposer des cours aux jeunes enfants et aux collégiens. Aujourd’hui, elle donne aussi des cours pour les adultes.

     

  • En 2017, l’APIES, association créée en 2009 pour favoriser le développement d’initiatives économiques et sociales, a rejoint la fédération ASIEMUT. Elle apporte son soutien aux créateurs d’entreprise ou d’association, notamment les porteurs de projet en difficulté avec la langue française.